Musée Dali de Figueres

En 1960, Dalí commença à travailler sur son théâtre-musée, à Figueres. C’était son plus grand projet. Il y consacra la plus grande partie de son énergie jusqu’en 1974. Dalí prit à cœur la conception de ce musée édifié à sa gloire : « Je veux que mon musée soit un bloc unique, un labyrinthe, un grand objet surréaliste. Ce sera un musée Théâtral. Les visiteurs en sortiront avec la sensation d’avoir eu un rêve théâtral. »

Il continua à le développer jusqu’au milieu des années 1980. Avec l’accord du maire,  il choisit les ruines du théâtre de Figueres incendié pendant la guerre civile espagnole, où il avait réalisé sa première exposition en 1914. Il conçut lui-même une grande partie du musée. La construction commença le 13 octobre 1970 et, un an plus tard, le peintre commença à travailler aux peintures des plafonds du théâtre-musée. En 1971, il reçoit la Médaille d’or du mérité des beaux-arts par le Ministère de l’Education, de la Culture et des Sports (source wikipédia).